Les frères Jack… Il était une fois dans l’Ouest, par les jeunes de l’IMPro Les Peupliers

  • 2 ans et demi de travail
  • 40 participants
  • Des dizaines de séances de travail
  • 138 scènes différentes,
  • Des décors, des costumes, des bruitages…
    Et au final, un film d’animation de 12 minutes
    Il était une fois…Les Frères Jack…

Le pitch : Au temps du Far West, les Frères Jack raconte l’histoire de 3 frères qui se réunissent pour un braquage dans un saloon. L’histoire se corse très vite car un mystérieux justicier fait son apparition et met à mal leur projet…

Jérôme Pasquereau est éducateur spécialisé au sein de l’Association depuis une dizaine d’années.

Passionné de vidéo, il est depuis 6 ans en charge de l’Atelier vidéo et est le metteur en scène du projet, un projet qui cadre parfaitement avec les objectifs de l’établissement puisqu’il s’agit d’alterner des temps de classe et des temps d’apprentissage et de favoriser la curiosité et des vocations à travers l’ouverture à toutes les formes de cultures.

Quand on rencontre les participants, ils sont tous très enthousiastes !

« On a tout fait ! L’histoire, les décors, les bruitages, la synchro des voix des personnages ! » « On a réfléchit ensemble, on s’est beaucoup réunis, on a aussi appris à mieux se connaitre »

Et on reconnait que les bruitages et les décors sont excellents, avec de belles références aux grands classiques du genre (soleil couchant en plein désert, partie de cartes dans le saloon,…)

Un projet pluridisciplinaire

Ce projet collectif a impliqué plusieurs disciplines, « les jeunes s’en sont saisis, c’était leur projet, ils ont tenu bons sur la durée (puisque le projet a subi les interférences de la crise sanitaire). Tous avaient à cœur de le voir se concrétiser », explique Jérôme.

Des professeurs des écoles qui exercent dans l’établissement ont mis à contribution leurs classes pour la rédaction de l’histoire (travail sur le scénario, sur les mots sur les dialogues, à partir des idées des jeunes),

Une équipe vidéo s’est chargée de la sélection et du travail des décors, via l’apprentissage de logiciels vidéos,

Pour l’équipe costumes, c’est l’Atelier Blanchisserie – Couture animée par Claudine Girardot » qui est entré en scène… « Et là, il s’agissait de donner vie à des chaussettes, uniquement à partir de matériaux recyclés ! »,

Parce que oui, dans le film, les personnages sont symbolisés par des marionnettes chaussettes…

Cet anonymat permet de beaucoup travailler sur le doublage, sur les positionnements de voix, pour faire passer toutes les émotions, et là c’est un l’Atelier « sons et doublages » qui s’est constitué.

« Nous devons veiller à faire participer le plus grand nombre, chacun à son niveau, en fonction de ses compétences et de ses capacités.

Avec l’équipe pédagogique nous avons constitué des niveaux, en faisant en sorte de faire progresser tous les participants.,

Ceux qui ont quelques difficultés à élaborer se sont beaucoup impliqués dans la création des décors, à partir de dessins et d’objets, qui ont été par la suite incorporés numériquement dans les images du film.

Ceux qui sont plus autonomes ont travaillé avec un fond vert (comme des pros !)

Les jeunes que nous accompagnons doivent être animés par l’activité proposée, c’est à nous, professionnels de transmettre la bonne énergie pour faire en sorte que tous adhérent et s’impliquent, et avec les Frères Jack, c’est une réussite ».

Des projets, l’équipe en a plein les cartons ! Des fausses pubs, des courts métrages et un nouveau grand film, sur le thème du Moyen-Age cette fois…

En attendant la suite, pour visionner les Frères Jack, c’est par ici

Bonne séance 😉

Dernières actualités

L’ESAT Suzanne Lawson s’engage pour l’environnement avec le CPR !

Forum des ESAT et des EA des Hauts-de-Seine : l’Unapei 92 participe à l’événement !

Le nouveau numéro du Petit Papillon est disponible !

Commencez à saisir votre recherche ci-dessus et pressez Entrée pour rechercher. ESC pour annuler.

Retour en haut