Campagne de vaccination Covid-19 : Quels enseignements ? par le Docteur Gérard Nguyen

Le Docteur Gérard Nguyen, Administrateur de l’Association Quelque Chose En Plus*, médecin dans le Val d’Oise, référent COVID de l’Unapei 92 est très impliqué dans la campagne de vaccination menée depuis début janvier 2021.
Il intervient bénévolement dans nos établissements, au FAM de Billancourt, au FAM La Maison en Plus à Vaucresson, dans les Foyers Darty et du Point du Jour à Boulogne-Billancourt, ou encore dans nos structures de Neuilly-sur-Seine, au Foyer Le Phare et au Foyer Les Graviers.
Il nous relate ici son expérience…

« L’Unapei 92 a été dès le début de la crise Covid un acteur majeur avec la mise en place de dispositifs, comme la cellule de crise, la plateforme téléphonique d’accompagnement, les secteurs Covid, le déploiement de la télémédecine à travers les chariots et mallettes Telemedica/Hopi Medical… J’étais déjà impliqué et puis début avril 2020 j’étais admis en réanimation pour un Covid sévère avec détresse respiratoire.

Sur pieds lors du deuxième pic, la nécessité d’une campagne de vaccination des personnes fragiles dès la disponibilité des vaccins était indispensable. Au sein des établissements dans lesquels j’interviens, c’est une course contre la montre que nous menons.

En lien avec les directions d’établissements et de la filière médicalisée, nous nous sommes tous mobilisés dans un premier temps pour identifier très vite les personnes à haut risque (les plus âgés, les pathologies les plus lourdes, les risques plus spécifiques au handicap connus à cette époque : la trisomie 21 et le retard mental (étude EpiPhare). Dans un deuxième temps,  il fallait informer, expliquer et convaincre pour la vaccination. Enfin il fallait pouvoir vacciner rapidement en « allant vers » et si possible avant le pic épidémique et la saturation des hôpitaux. Nous savons que nous avons parmi les personnes accueillies, une population extrêmement fragile.

Chaque dose compte et les délais d’utilisation sont très courts. Étant vaccinateur au sein des Ehpad, un grand élan de générosité et de solidarité en Ile-de-France m’a permis d’avoir des doses restantes surnuméraires. J’apporte directement les doses en journée dans les établissements pour procéder dès le jour même à l’acte de vaccination. Mon travail de médecin libéral au cabinet s’est adapté aux périodes de vaccination. Certains directeurs d’Ehpad ont mis en place un réseau WhatsApp «flacon non utilisé, disponible »

Et les professionnels des établissements Unapei 92 sont très impliqués pour expliquer en amont aux personnes accompagnées et aux familles pourquoi il est important de se faire vacciner et comment se déroule le protocole et  finalement recueillir le consentement ».

C’est début février dernier qu’a débuté la campagne de vaccination COVID-19 dans les établissements de l’Unapei 92 et de nombreuses municipalités dont la mairie de Boulogne-Billancourt, ainsi que l’ARS par la fourniture de vaccins au FAM ont grandement enrichi la campagne.
Fin mai, pour le Pôle Régions, le taux de vaccination est de 44 % (FAM + Foyers d’Hébergement + Foyers de Vie).  
Pour les Foyers d’Hébergement et les Foyers de Vie des Hauts-de-Seine, le taux de vaccination s’élève à 62 %.  
Et pour nos 3 FAM des Hauts-de-Seine, 72 % des personnes accompagnées sont vaccinées.

« Parmi les enseignements de cette campagne inédite, nous avons tous vu l’intérêt de la prévention, de la pédagogie, du travail mené en amont avec les équipes de directions et les professionnels de santé qui accompagnent directement les résidents (pour repérer les plus vulnérables et ensuite pour expliquer) et surtout sur le terrain il existe une grande solidarité entre les ESMS pour qu’aucune dose ne soit gâchée.
Notre doyenne résidente dans un Foyer, notre « Mauricette » a pu être vaccinée rapidement, ce fût un moment d’émotion.


Ce dispositif mis en place pour la campagne Covid 19 pourrait parfaitement être reproduit pour les campagnes annuelles de vaccination (vaccination contre la grippe par exemple).
Cette crise nous a tous fait prendre conscience de l’utilité de la vaccination (contre le virus Covid 19, mais aussi plus globalement pour tous les autres vaccins), comme elle nous a aussi permis d’intégrer les gestes barrières . Les personnes accompagnées dans les établissements jouent totalement le jeu, grâce là aussi au travail d’explications des professionnels, depuis plusieurs mois.

L’Association accompagne les personnes vulnérables en termes d’éducation, en termes d’hébergement, en termes sanitaire aussi.
La campagne Covid 19 doit nous permettre de consolider ce troisième volet de notre action. Demain,  j’en suis persuadé, nos établissements et notre Association seront pris en compte de façon prioritaire dans l’intérêt des plus fragiles pour qu’un sur-handicap ne se rajoute pas au handicap.

 En parallèle de la campagne pour les personnes accompagnées par l’Association, l’Unapei 92 encourage ses collaborateurs à engager la démarche de vaccination, qui permet de protéger l’entourage familial, les personnes vulnérables, pour lesquelles nous travaillons et qui peut rendre possible un retour plus rapide à des conditions de vie plus habituelles dans nos établissements.

Le savoir-faire, le savoir-être avec une connaissance de la personne handicapée ont permis d’avoir un « consentement » de la personne quelque soit les possibilités de la communication verbale. Dans le grand brouhaha des « y’a qu’à », « faut faire comme-ci » « faut pas faire le lendemain », je ne retiens que les cris de joie des résidents « on est vacciné » avec beaucoup de résilience durant cette longue période de crise sanitaire ».

*L’Association Quelque Chose En Plus est à l’origine de la création du FAM « La Maison en Plus à Vaucresson », géré par l’Unapei 92, qui accueille 32 jeunes adultes avec des troubles du spectre de l’autisme et des personnes en situation de polyhandicap.

Dernières actualités

Le COMETH Unapei 92 rend son rapport sur la prise en compte et les répercussions de la Covid au sein de l’Association.

Téléthon 2021 : les établissements Unapei 92 de Suresnes prennent part à la mobilisation

Les CAJ de Boulogne-Billancourt et de Sceaux vous invitent à découvrir leurs créations…

Commencez à saisir votre recherche ci-dessus et pressez Entrée pour rechercher. ESC pour annuler.

Retour en haut