En renfort au FAM d’Estienne d’Orves de Fontenay-aux-roses, par Émilie, éducatrice spécialisée

Retour sur la crise sanitaire et ses conséquences en terme d’organisation et de travail pour les équipes éducatives de l’Unapei 92. Emilie, éducatrice spécialisée au sein de l’Association nous raconte son vécu de la crise…

« Au plus fort de la crise sanitaire, nos missions habituelles ont été mises à mal et il nous a fallu nous adapter, nous réinventer et surtout, être solidaires.

Pour permettre aux différents établissements de l’Association de faire face, des redéploiements de personnels ont dû être opérés. Rattachée à un établissement accompagnant des enfants et des jeunes, je me suis portée volontaire pour venir en soutien temporaire le Foyer d’Accueil Médicalisé d’Estienne d’Orves de Fontenay-aux-roses, qui accueille une trentaine de résidents, adultes handicapés physiques, psychiques et mentaux.

Dès le premier jour, dans l’action !

Dans les semaines que nous avons vécues, le plus difficile, ce sont bien sûr les mesures de confinement qui ont été difficiles à faire comprendre et accepter à des personnes porteuses de handicap : plus de repas possibles en collectivité, plus de liens entre eux, plus de balades en forêt, plus d’activités physique en groupe… Si c’est compliqué pour tout le monde, ça l’est encore plus pour certaines personnes accompagnées dont le confinement a pu faire surgir des angoisses nouvelles.

Pendant cette période, l’équipe a dû faire preuve d’adaptabilité…  soignants, paramédicaux, éducateurs, équipes logistiques, équipe de direction de l’établissement… Tout le monde a enfilé la blouse, les gants, les charlottes, les masques et a « mis la main à la pâte » pour aider et soutenir… distribuer les repas et débarrasser, faire du ménage de désinfection, installer des téléviseurs dans les chambres…

Au cours de cette mission, j’ai fait mon possible pour aider aux tâches « pratiques » et nécessaires mais aussi, et surtout, pour apporter un peu de réconfort aux résidents isolés et chamboulés, confinés dans leurs chambres…Passer les voir individuellement, discuter un peu, proposer de petites activités… Ou être juste une présence rassurante et ‘faire lien’ ».

Profil…

Mes débuts
Éducatrice spécialisée depuis 2007, j’ai d’abord travaillé dans la protection de l’enfance quelques années avant d’accompagner des adolescents et jeunes adultes souffrant de troubles psychiques. 

Ma mission à l’Unapei 92
En mars 2019, j’ai rejoint l’Unapei 92 et l’équipe du SESSAD le Cèdre Jeunesse à Châtillon.
J’accompagne des enfants porteurs de handicap mental pour les aider à développer leurs compétences et possibilités dans tous les domaines utiles (autonomie, communication, socialisation, scolarité, apprentissages divers, …). Je travaille en collaboration avec l’équipe de l’établissement, les familles et les enfants pour mettre en place des projets individualisés et adaptés au plus près des besoins de chacun. 

Pourquoi j’aime mon métier ?
pour le lien humain,
pour la diversité d’action,
pour le travail en équipe.

Articles similaires

Commencez à saisir votre recherche ci-dessus et pressez Entrée pour rechercher. ESC pour annuler.

Retour en haut