Le Phare en grand sur les murs de l’IME

Lors d’un Conseil de la Vie Sociale, les jeunes de l’IME Le Phare à Neuilly ont exprimé le souhait de partager une activité avec un artiste graffeur.

En consultant le Petit Papillon, Mathilde Grammont, coordinatrice de parcours de l’IME a constaté que ce projet avait déjà été réalisé par un autre établissement de l’association, avec l’artiste Anis. Elle a donc pris contact avec lui afin de voir ce qu’il était possible de faire. Lors d’échanges, ils se sont mis d’accord sur le fait de réaliser 3 fresques sur des murs de l’établissement (deux murs extérieurs et un mur intérieur). Anis a eu carte blanche pour faire des propositions de croquis. La seule exigence était que le nom « Le Phare » apparaisse sur le mur intérieur. Les propositions faites par Anis ont tout de suite plu à l’ensemble de l’équipe et aux jeunes.

Le travail a donc commencé en octobre dernier, avec la participation des jeunes. Ils venaient à tour de rôle par groupe de 3 accompagnés par un professionnel de l’IME. Anis les a ainsi faits participer à la réalisation des fresques, leur apprenant l’utilisation des bombes de peinture, ou faisant des réalisations au pinceau (pour le mur intérieur). Les échanges se sont mis en place spontanément entre Anis et les jeunes, la confiance s’est installée rapidement, et les jeunes ont fait part de certains souhaits (comme par exemple avoir un phare dans le dessin), qu’Anis a pris en compte, adaptant son croquis initial.

Le résultat de ce travail conjoint est magnifique, et les jeunes sont fiers de la réalisation de ce projet.

Anis et la coordinatrice de l’IME resteront en contact pour d’éventuels projets à venir avec les jeunes de l’IME Le Phare.

Ce qu’en disent les « apprentis graffeurs… »

Lisa, 17 ans : « Anis avait créé le dessin sur le mur, il avait tracé le contour, et moi j’ai bombé l’intérieur. J’ai trouvé ça facile. Anis était très sympa avec nous, il nous guidait bien. Ça m’a beaucoup plu, j’aimerais refaire cette activité. Je trouve ça hyper beau dans la cour, j’en avais marre du mur vert, je suis contente que ça change ».

Brel, 14 ans : « j’ai fait des graffitis, on a écrit « IME le phare », on a dessiné un phare. J’ai utilisé des bombes, Anis m’a montré comment l’utiliser. On oriente le trou vers là où on veut dessiner. Pour que la peinture sorte mieux, il faut secouer la bombe. Ça m’a plu. Le phare correspond vraiment à ce que j’ai imaginé, et j’ai apprécié le reste.  J’ai trouvé cette activité amusante ».

Dernières actualités

Participez à la grande enquête de l’Unapei : « Handicaps et vie quotidienne : la voix des parents » !

Inclusion et Emploi : retour sur la journée DuoDay 2022

« Tous ensemble autour d’une cause », le 18 juin prochain venez marcher et courir pour la Course des Héros !

Commencez à saisir votre recherche ci-dessus et pressez Entrée pour rechercher. ESC pour annuler.

Retour en haut