Une comtesse, un marquis, une suivante, un chevalier… en représentation à l’IMPro Balzac

Dans le cadre d’un partenariat avec le Théâtre des Amandiers de Nanterre, les adolescents accompagnés par l’IMPRO Balzac ont assisté le 8 février dernier à la représentation théâtrale « le Legs » de Marivaux.

Une pièce en un acte à six personnages, qui parle d’argent, d’amour, d’héritage et de mariage arrangé…

Une représentation théâtrale qui s’inscrivait dans le cadre de la participation de l’établissement au programme départemental « Chemin des arts », qui permet de bénéficier d’ateliers théâtraux, d’ateliers d’expression corporelle ou d’ateliers créatifs (cours de danse, poterie,…) encadrés par des animateurs extérieurs.

Le dispositif permet aux jeunes accompagnés par l’établissement d’assister à des spectacles dans les différentes structures culturelles de la ville (Maison de la Musique, Théâtre des Amandiers,…).

Les restrictions imposées par la crise sanitaire ayant perturbé fortement les programmations dans les salles de spectacles, c’est la formule de spectacles nomades qui a été déployée.

« Faire découvrir à nos populations accueillies, le théâtre et plus globalement la culture est très important et comme nous ne pouvions plus nous rendre au théâtre, c’est le théâtre qui est venu à nous ! ».

Tous les lundis après-midi, 10 jeunes de l’IMPro Balzac participent ainsi à un Atelier Théâtre animé par 2 éducateurs de l’IMPro : Réda Salah Belkhodja et Séverine Lechantre.

La pièce présentée début février s’inscrit dans un programme de découverte complet qui a débuté par un travail de préparation avec l’équipe du Théâtre des Amandiers puisque cette pièce a été travaillée avec les jeunes.

Le texte de la pièce a été lu et expliqué par Audrey SAOLI, chargée des relations avec les publics, lors d’une séance de travail. La pièce a été également travaillé en classe avec Mathilde, une des enseignantes de l’établissement.

Une fois le contenu expliqué, la troupe de comédiens est venue jouer la pièce dans l’établissement.

L’avis des spectateurs :

Marwa, 17 ans : « ça m’a aidé d’expliquer avant pour mieux comprendre, je ne savais pas ce que voulait dire un leg et c’était bien d’avoir des explications sur les mots d’avant comme « Baiser » (donner une bise sur la main) par exemple, qui peut être choquant aujourd’hui »

Marwa, 17 ans : « Certaines personnes disent ne pas aimer le théâtre mais c’est bien de tester, c’est bien de découvrir des histoires et très intéressant »

Flavia, 18 ans, « j’aime pas trop le théâtre, c’est dur à comprendre, je préfère le cinéma »

Mathilde, enseignante : « Le fait qu’il y ait un décor actuel, des costumes actuels cela a aidé les jeunes à mieux comprendre la pièce, certaines gestuelles très actuelles, un peu gênantes parfois, mais qui ont beaucoup fait rire les jeunes, et les moins jeunes ! »

Diadjouly, 17 ans « Le décor était contemporain, j’ai bien aimé, j’ai posé beaucoup de questions aux comédiens, c’était bien cet échange après la pièce »  

Windy, 16 ans « J’ai bien aimé que ce soit des vrais acteurs, j’aimerais refaire du théâtre, j’en ai déjà fait à Neuilly , c’était la première fois que je voyais une pièce de théâtre »

Le programme « Chemin des Arts » est cofinancé par le département et le Théâtre des Amandiers.

Prochain événement :

Prochaine pièce à laquelle nous sommes conviés, cette fois au théâtre des Amandiers de Nanterre :
La mouette d’après Anton Tchekhov entre le 14 et 30 avril 2022.

Dernières actualités

L’ESAT Suzanne Lawson s’engage pour l’environnement avec le CPR !

Forum des ESAT et des EA des Hauts-de-Seine : l’Unapei 92 participe à l’événement !

Le nouveau numéro du Petit Papillon est disponible !

Commencez à saisir votre recherche ci-dessus et pressez Entrée pour rechercher. ESC pour annuler.

Retour en haut