L’engagement du Pôle Hébergement Unapei 92, par Françoise Mertz, Directrice de l’activité

Au cœur de la crise sanitaire, nous avons rencontré Françoise Mertz, Directrice du Pôle Hébergement Accueil de jour & Habitat inclusif au sein de L’Unapei 92. Elle nous explique l’organisation du Pôle d’accompagnement et le combat mené face au COVID19

En quoi consiste l’activité du Pôle Hébergement Accueil de jour & Habitat Inclusif à l’Unapei 92 ?

« En quelques chiffres, notre Pôle regroupe 19 établissements et services, répartis en 2 filières :

  • Pour la filière Accueil de jour : 8 Centres d’Accueil de Jour (CAJ) qui accompagnent 250 personnes
  • Pour la filière non médicalisée : 8 Foyers qui hébergent 290 personnes et 3 Services d’Accompagnement à la Vie Sociale (SAVS) qui accompagnent à domicile 80 personnes.

Ce qui représente près de 620 personnes accompagnées »

Quelles sont les mesures que vous avez mis en place pour faire face à la crise ?

« Face à la situation, il a fallu réagir vite !

Dès l’annonce du confinement, une partie de nos résidents est retourné au domicile familial, c’est donc 194 personnes sur 290 qui sont actuellement confinées au sein de nos foyers.

Il a fallu nous adapter très rapidement avec :

  • La suspension de toutes les prestations non indispensables au sein des établissements (intervenants théâtre, sport, musique …), les weekends en famille et les visites des familles.
  • La suppression des sorties extérieures, mais aussi l’interdiction provisoire du droit des résidents à sortir librement.
  • Le redéploiement des salariés des Accueils de jour pour mettre en place des ateliers et activités en journée ; il faut rappeler que la plupart les résidents est habituellement en activité au sein d’un ESAT et / ou en activités de jour.
  • Le renforcement du bionettoyage en temps et en nombre de salariés pour répondre aux exigences en matière d’hygiène.

Les équipes socio-éducatives ont consacré beaucoup de temps à rassurer, à expliquer la crise sanitaire, la distance sociale, les gestes barrières, à accompagner les  résidents pour qu’ils comprennent cette situation extraordinaire. Elles se sont montrées créatives et inventives pour organiser une nouvelle vie au sein des établissements en petit groupe de 2 ou 3 ou en individuel : la vie de la cité se reconstitue au sein des foyers avec la création d’une buvette,  d’un cyber espace pour rester en contact avec les amis, la famille, des séances de gym, des ateliers jardinage, des séances de cinéma, ….

  • Pour les SAVS, les visites à domicile ont été renforcées pour accompagner le confinement au domicile, avec du portage de repas lorsque nécessaire via l’appui du Pôle Compétences Professionnelles, la remise des attestations de sorties, l’aide aux courses, …
  • Très vite le Pôle Hébergement s’est engagé à la création de la plateforme téléphonique, mise en place dès le début du confinement, animé par des bénévoles et des professionnels de l’Association (psychologues, …). Cette cellule d’information est à la disposition des usagers accompagnés par l’Association et des familles. Ce sont près de 50 appels qui sont traités par jour. Merci à toute l’équipe qui se relaie et s’investit pour apporter aussi soutien et réconfort ».
    Plateforme à contacter au 01.84.19.15.15. + d’infos ici
    Au sein de cette cellule nous avons déployé un dispositif de télémédecine, permettant aux éducateurs d’accompagner des rendez-vous en téléconsultation pour les résidents présentant des situations de santé inquiétantes avec parfois des symptômes s’apparentant au Covid.
  • Enfin nous avons anticipé sur les retours de domicile, et les ruptures pour les externes des CAJ et des SAVS en ouvrant en collaboration avec le Pôle Jeunesse des unités de confinement situés dans les locaux des établissements suivants : le Phare à Neuilly-sur-Seine, les Peupliers à Sèvres et la Résidence de l’Avenir à Fontenay-aux-Roses. Ces séjours de 14 jours permettent un retour ou une intégration en foyer en limitant les risques de contamination.

L’engagement en temps de crise, ça veut dire quoi ?

« Cette période inédite est un révélateur !
Bien évidemment, quand on s’engage dans une carrière sanitaire social, c’est d’abord par conviction et engagement, « le care » c’est notre métier. Et chaque jour, les femmes et les hommes Unapei 92 le prouvent !

Les salariés du Pôle Hébergement sont au rendez-vous depuis le premier jour, malgré la crainte d’attraper le virus dans leurs déplacements pour se rendre au travail, malgré la peur de le transmettre aux résident et à leurs proches.
Dévouement, engagement, mobilisation, on répète à l’envi ces expressions… Elles sont une réalité.
Et dans leur façon de travailler, les équipes socio-éducatives aussi ont changé, elles s’entraident et se soutiennent plus efficacement.

Et je pense aussi à ceux qui sont à l’arrière du front, les équipes d’entretien, les équipes restauration qui, dans nos différents établissements « font tourner la machine ». Sans eux non plus, rien ne serait possible.

Je dis ici MERCI pour l’immense travail accomplit.
Et nous savons tous que nous sommes loin de la fin de cette épreuve.
Alors courage ! »

Articles similaires

Commencez à saisir votre recherche ci-dessus et pressez Entrée pour rechercher. ESC pour annuler.

Retour en haut