Partenariat ESAT Hors-les-murs & ESAT S. Lawson : Jonathan, en prestation installation d’antivols chez Auchan

Si les dispositifs de parcours vers l’emploi proposés par l’Unapei 92 sont multiples, ils sont bien évidemment fonction des capacités et des profils des personnes en situation de handicap accompagnées.

Les ESAT de l’Association, réunis au sein du Pôle Compétences Professionnelles, proposent des activités diverses dans leurs établissements (blanchisserie, espaces verts, reprographie, conditionnement, restauration ou entretien des locaux). Ces établissements proposent aussi des parcours professionnels inclusifs, via des mises à disposition ou des prestations extérieures en entreprises ou collectivités, sur des durées variables.

Et l’ESAT Hors-les-Murs « Trajectoires Emploi », travaille sur l’intégration en milieu professionnel ordinaire avec pour objectif l’employabilité des travailleurs, la diversité des compétences, et la maitrise des pré-requis nécessaires au poste, afin d’aboutir à une embauche.

Jonathan, 32 ans, est accompagné par l’Unapei 92 depuis 2012. Il est aujourd’hui en activité 3 journées par semaine à l’ESAT Suzanne Lawson de Meudon et détaché en prestations extérieures, 2 journées par semaine dans le magasin Auchan de Vélizy.

Au sein de l’ESAT, Jonathan est en poste à l’Atelier Conditionnement et lorsqu’il est en grande surface, il est chargé de la sécurisation des produits alimentaires sensibles / à fortes valeurs.

L’intérêt d’une double activité pour la personne accompagnée ?

« Ce qui me plait dans ce travail c’est d’être en dehors de l’établissement, c’est le fait d’être plus autonome, et ça change de mon activité au sein de l’ESAT, je vois du monde, je me débrouille seul.

Les qualités importantes pour ce poste, c’est d’abord la volonté. Si on ne fait pas avec de la volonté, le travail est mal fait, et c’est aussi avoir une bonne condition physique (puisqu’on est debout toute la journée) ».

Jonathan est suivi conjointement par Tony Chamoun (moniteur principal de l’ESAT Georges Dagneaux) et par les chargées d’insertion de l’ESAT Hors-les-Murs qui le rencontrent souvent sur le lieu de travail et font des points réguliers sur sa motivation, sur les attentes du magasin, les horaires, les pauses. « Hors de l’établissement, les responsabilités sont plus grandes, Jonathan travaille en binôme avec un autre équipier, il est très impliqué, même s’il s’agit d’une mission de quelques semaines, il gagne chaque jour en maturité et en autonomie »

« Nous échangeons beaucoup avec son moniteur, on travaille ensemble pour enrichir le parcours professionnel de Jonathan et il y a davantage d’interactions avec lui ».

Et les deux « coachs » de conclure : « Nous nous devons d’être imaginatifs dans nos approches pour aller vers toujours plus d’intégration et d’inclusion, d’où les propositions multiples de partenariats pour les entreprises, les collectivités et les acteurs économiques (mises à disposition temporaires, prestations extérieures, mises en situation professionnelle), tout en tenant compte du rythme, des besoins et des envies de la personne accompagnée ».

En savoir plus…

Dernières actualités

Coup de projecteur sur l’ESAT Hors-les-murs Trajectoire Emploi : écoutez « le monde de Léo » sur VIVRE FM !

« Plaidoyer pour une civilisation nouvelle » de Jean-Baptiste Sastre l’ESAT Cité Jardins sur la scène du Théâtre de Suresnes

Pétition nationale pour garantir à chaque personne en situation de handicap un accompagnement digne

Commencez à saisir votre recherche ci-dessus et pressez Entrée pour rechercher. ESC pour annuler.

Retour en haut